Accueil du site > Découvrir Ribérac > Patrimoine > La collégiale Notre-Dame - (...)

La collégiale Notre-Dame - XIe siècle

Contenu de la page : La collégiale Notre-Dame - XIe siècle

Dès sa construction, les fidèles, groupés autour du château la fréquentèrent. Mais au début du XVIe siècle, le comte Odet d’Aydie et son épouse Anne de Pons signèrent la charte de fondation d’une collégiale.

Superbement restaurée, elle accueille du 15 mars au 31 octobre de nombreuses expositions d’art contemporain et des concerts. Ouverture au public du mardi au samedi de 14h à 18h. Expositions et visites gratuites. Informations et renseignements à l’Office du Tourisme de Ribérac (Tel : 05 53 90 03 10).

Historique : Les chanoines de la Collégiale étaient particulièrement chargés de prier pour le repos des âmes des fondateurs inhumés dans la chapelle latérale sud.

En 1568, durant les guerres de Religions, les troupes huguenotes de d’Assiel l’incendièrent. L’épaisseur des murs de l’abside et de la base du clocher résistèrent et furent rigoureusement conservés mais une nouvelle construction dénatura cet ensemble.

Lors de la Révolution, afin de préparer les munitions, les "amis de la liberté et de l’égalité" décidèrent d’extraire les cercueils de plomb des familles d’Aydie. La collégiale Notre Dame fut rendu au culte catholique au début du XIXe siècle avec un sérieux aménagement pour devenir église paroissiale.

Abandonnée en 1935, en tant que lieu de culte au profit de la nouvelle église. Elle reprend vie en 1988, suite à sa judicieuse restauration, mêlant peinture du XVII siècle et vitraux contemporains du maître vitrailliste GUERIN.

Visite virtuelle de la Collégiale de Ribérac La collégiale Notre Dame est sans conteste le plus ancien monument de Ribérac, témoin des grandes heures de l’Histoire de la Ville.

Portfolio